Et si votre maison brûlait là?! maintenant! entièrement! que feriez-vous?

Publié le par Edouard Coste

Et si votre maison brûlait là?! maintenant! entièrement! que feriez-vous?

Pour ceux qui ont déjà la réponse à cette question chapeau, car rares sont les personnes qui pensent à ce qu’un tel scénario puisse leur arriver et pourtant il n’est pas du tout utopique ! En effet j’ai vu de mes propres yeux brulez l’appartement d’un ami il y a 4 ans. Il n’y avait pas moins de 30 pompiers qui n’ont rien pu faire pour sauver le bâtiment. Autant dire que le spectacle était impressionnant mais cependant au-delà d’avoir vu mon ami pleurer de perdre l’intégralité de ses souvenirs je n’avais tiré aucune leçon particulière de cet incident.

Puis l’hiver passé alors que j’étais allongé dans mon canapé à surfer sur l’internet, je vois un joli petit nuage blanc, que j’ai pris pour de la poussière, s’envoler de la terrasse de ma voisine habitant sous mon appartement au 1er étage. Après avoir cru qu’elle tapait un vieux tapi plein de poussière je suis sorti dès que j’ai vu des petits bouts de papier noirs calcinés faire partie de cette fumée blanche. Tranquillement j’ai pu faire le tour de l’immeuble pour finir par voir un voisin au rez-de-chaussée tenant un tuyau d’arrosage et tentant d’éteindre des grandes flammes qui avaient déjà noirci les murs et le plafond du balcon. Le pauvre filet d’eau parvenant du rez de jardin jusque sur le balcon du dessus paraissait bien faible face à ce feu qui venait déjà lécher mon propre balcon. Des voisins du bâtiment d’en face avaient appelés les pompiers et tous semblaient désarçonnés. Je suis alors retourné chez moi sans paniquer car personne n’était directement en danger, je marchais tout en réfléchissant à ce que je devais prendre si le feu finissait par prendre plus de l’ampleur et emporter aussi mon appartement ? En effet il y avait deux options radicales qui allaient s’opposer dans les 5 minutes qui suivaient. Soit le feu allait être maîtrisé par je ne sais qui car aucune sirène n’était audible, soit le feu allait finir par se propager aux rideaux de la voisine via l’imposte qui était ouvert et aussi par ma terrasse en bois qui aurait pu servir de combustible pour propager le feu à mon étage. Je n’avais que 5 à 10 minute devant moi pour évacuer mon appartement si la deuxième option l’emportait sur la première. Autant dire que je n’étais pas disposé à risquer ma vie pour mon mobilier, cependant j’avais tout de même assez de temps pour sauver quelques objets oui mais lesquels ?

Beaucoup de personnes auraient paniqué dans de telles circonstances. Etant minimaliste et déjà prêt au pire depuis quelque années (nous verrons comment plus loin) il n’y avait rien d’irremplaçable dans mon appartement excepté un secrétaire de famille pour lequel je n’aurais de toute façon rien pu faire. D’un autre côté tous mes biens sont très bien assurés, j’aurais donc même eu du plaisir à pouvoir renouveler ma garde-robe et à changer de mobilier, néanmoins bien que très bien préparé et peu attaché à la plupart de mes affaires certaines me tiennent à cœur et je disposais d’assez de temps pour en sauver quelques-unes mais voilé en 5 minutes il me fallait faire des choix et il était exclu de déménager l’ensemble de mes tableaux et des pièces maitresses de ma garde-robe, de mes bijoux ou de me rare souvenirs encore présents chez moi. Le temps pressait et il devenait urgent de se décider. Et autant dire une chose : je n’étais pas préparer à cette éventualité et le temps de la réflexion était bien trop court. J’aurais voulu agir comme par automatisme mais ceux-ci n’existaient pas et il m’était dur de faire le point sur ce que je détenais encore ayant réellement de la valeur à mes yeux. Je n’étais de sur croix pas non plus capable de les classer par ordre d’importance sentimentale ou fonctionnelle. Fort heureusement après être revenu chez moi et m’être penché par la fenêtre je pu constater que le concierge avait lui réussi à se hisser sur le balcon en feu pour finalement parvenir à contenir ce dernier et à finir par le maîtriser. Mon appartement était sauf. Mais cette question tournait en boucle dans ma tête : qu’aurais-je dû tu sauver ?

Autant vous dire que j’ai planché longtemps sur cette interrogation. Au final je peux vous affirmer que cette question est LA question à se poser si vous souhaitez économiser 5 ans à 10 ans d’expérience dans la décroissance. Etre minimaliste chez les minimalistes voilà à quoi cette question nous conduit. Elle est un raccourci qui permet de ne plus partir d’une situation saturée d’objets inutiles, que nous tentons d’éliminer au fur et à mesure pour ne garder que les éléments essentiels. Ce processus restant long et fastidieux surtout au début. En effet cette question nous permet d’extraire directement ces éléments clés, que je qualifierai de vitaux soit à un niveau purement fonctionnel, soit à notre bien-être émotionnel.

Autant vous dire que le fait de savoir ce qui compte le plus pour nous et une des questions phares d’un minimaliste et qu’elle avait déjà été traitée de mon côté. Or il manquait encore une étape supplémentaire afin d’être paré à des éventualités extrêmes. Le bon sens voudrait que nous n’ayons aucune attache ni aucun bien physique vitaux afin de ne plus être tributaire des sentiments de possessions ou du stress de devoir perdre tout ou partie de notre patrimoine. Toutefois n’étant pas tous des bouddhistes totalement détachés du matériel il nous faut apprendre à gérer notre relation avec nos objets et nos souvenirs et minimiser leur affect dans notre vie. De ce fait je ne pense pas me tromper en disant que pour la majorité d’entre nous, les photos, les vidéos voir nos morceaux de musique sont parmi les éléments les plus vitaux avec quelques bijoux ou meubles reçus de la famille ou de personnes chères. Pour les photos, vidéos K7, DVD, K7 audio et CD, il est long mais facile de tout passer au format numérique. Oui il faut une patience de fou pour tout encoder mais après quelques semaines voir quelque mois, toute votre vie peut tenir sur une clé USB, elle peut aussi être sauvegardé dans le Cloud. Garder ensuite dans un coffre-fort les documents papiers ultras sensibles, un disc-dur sur lequel est gravé votre vie professionnelle et vos souvenirs privés et dites à dieu à 80% du stress lié à la conservation de votre patrimoine ! Pour les objets imposants ou utiles tels que les meubles de famille ou les bijoux, le mieux est encore de sélectionner les plus précieux et d’éviter ensuite de les entreposer sous un même toit. Confiez si vous le pouvez certains de vos meubles, bijoux ou objets précieux à des membres de votre famille ou amis proches et recevez quelqu’un de leurs biens précieux en échange. Si ceci n’est pas possible alors utilisez un endroit de stockage payant enregistré sous un autre nom que le vôtre. Ainsi en cas de catastrophe ; incendie ; vol ; inondation, mais aussi divorce ou ennuie judiciaire, tout ne sera pas définitivement perdu pour vous et il vous sera toujours possible de reconstituer un petit patrimoine familiale ainsi que des souvenirs de votre vie.

La conservation de votre patrimoine passe par cette étape que vous ne pouvez pas négocier de remettre à plus tard. Il faut agir comme si vous deviez partir très loin et tout laisser derrière vous pour une durée indéterminée et ceci d’ici quelques semaines, ne pouvant tout emporter vous devez confier à un membre de votre famille, un ami ou un garde meuble quelques éléments qui ne pourraient pas être laissés dans votre appartement que vous compteriez abandonner ou sous-louer.

Etant donné que vous ne quitterez pas votre appartement il est évident qu’il vous restera des objets, des vêtements et la majeure partie de vos meubles. Cependant vous serez tranquille, croyez-moi, de savoir que tout ou presque pourrait-être reconstituer si un malheur devait frapper à la porte. Il ne s’agit pas ici de tout dramatiser mais de se protéger de gros chocs émotionnels qui pourraient vous ronger durant plusieurs années et d’éviter les « si j’avais su… » . C’est ce qui est arrivé eu une autre de mes connaissances qui a vu, à 70 ans, son bureau dévaster par les flammes après qu’une rallonge électrique ait pris feu, un grand nombre de ses souvenirs se sont envolé à jamais. Sa vie était partie en fumée et avec lui son moral et une partie de sa santé.

Il ne tient qu’à vous une fois que vous aurez sécurisé votre vie, tel que conseiller plus haut, d’aller encore plus loin et de vous imaginer que vous êtes chez vous et que vous n’avez que 5 minutes pour évacuer les lieux en cas d’incendie (sans devoir sauver quiconque évidemment), cette image est radicale car ne laisse pas le choix sur le fait que vous ne pouvez négocier avec le feu le moindre un délai supplémentaire et que ce qui restera après l’incendie sera perdu à jamais. Dans un tel cas de figure vous n’avez que deux bras et une capacité limitée de sauver pas plus qu’un grand sac de voyage car il vous faudra ensuite pouvoir l’emporter loin des flammes uniquement à l’aide de votre force physique. Alors parcourez votre appartement, ouvrez les placards, regardez autour de vous est imaginez-vous faisant cette valise. Prenez ensuite un papier et un crayon et notez la liste de ce que vous auriez emporté. Ensuite si vous partagez votre maison avec une autre personne, alors montrez lui les objets qui vous tiennent à cœur et qu’il faudrait évacuer en toute urgence en cas de nécessité. Laissez ensuite cette liste dans un endroit où vous et cette personnes pourrait facilement la trouver dans un cas de problème. Vous verrez que vous serez plus serein, mais avant tout le but du jeu est de vous faire la démonstration que très peu d’objets sont nécessaires à votre bien-être. En allant jusqu’au bout de cette démarche vous aurez su et pu identifier avec précision ce à quoi vous tenez par-dessus tout. Ensuite par déduction vous pourrez plus facilement jeter certains objets qui ne vous sont aucunement utiles et pour ceux qui le sont, vous serez à même de vous détacher émotionnellement d’eux. Car vous constaterez que la plupart de vos biens sont remplaçables.

En espérant que vous aurez du plaisir à vous constituer cette liste de vos biens les plus précieux. Je vous souhaite une excellente reprise !

Edouard Coste


Vous êtes libre de vous abonner à ma newsletter depuis la page d’accueil, laissez votre e-mail sous la rubrique « s’abonner » et confirmer à l’aide du lien s’affichant dans l’e-mail que vous recevrez. Par la suite à chaque article paru vous recevrez un e-mail avec un lien vous y conduisant.

Mots clés : que faire en cas d’incendie, l’essentiel pour un minimaliste, les objets importants dans nos vies, sélectionner l’essentiel, aller à l’essentiel.

Commenter cet article