Outsourcer une partie de sa vie pourquoi pas?

Publié le par Edouard Coste

Sous-traiter son administratif Genève, Lausanne
Sous-traiter son administratif Genève, Lausanne

Bonjour mes Chers lecteurs et mes Chères lectrices,

A partir d'aujourd'hui vous pourrez constater de la pub sur mon blog. Cette idée n'est pas très minimaliste je l'avoue et je ne le fais pas pour l'argent. Non si j'ai accepté d'avoir de la pub c'est pour bénéficier en contre partie du fait que la plateforme overblog.com va mettre le site minimalisme.ch en avant et en faire la promo. Cette démarche vise donc à augmenter mon audience et non pas à m'enrichir. Merci de votre compréhension. Sur ce bonne lecture ;)

Outsourcing :

Il est toujours très impressionnant de constater au combien le monde des entreprises et celui des individus et de leur sphère privée, diffèrent dans leur façon d’appréhender le monde et de s’organiser. Depuis que l’industrie existe, celle-ci n’a eu de cesse de vouloir toujours faire plus avec moins. Swatch par exemple vient de lancer une montre automatique avec seulement 51 pièces, la Swatch 51, un exploit inédit après 2 ans de recherche, tout ceci pour diminuer au maximum ses coûts de production, éliminer le plus de pièces possibles et minimiser au maximum les étapes de production. Ceci n’est qu’un exemple infime qui démontre que le monde économique a su maximiser sa productivité, et continue de le faire, pour dégager le maximum de profit. Que dire des individus ?

Si les avancées sociales ont été permises et cédées par le patronat, ce n’est ni plus ni moins que les gains de productivités ont permis de diminuer les heures de travail hebdomadaires et d’introduire des congés payés. Ainsi avec la même main-d’œuvre il était possible de produire plus pour satisfaire les besoins toujours plus grand des consommateurs. Notre temps libre est donc directement une conséquence des améliorations des facteurs de production et non des contestations sociales qui n’ont été que le catalyseur et le déclencheur ayant permis la mise en application de ces grandes réformes sociales. La grande interrogation et donc de savoir pourquoi les entreprises arrivent quotidiennement à se repenser et à s’améliorer pour maximiser leur gain tout en s’adaptant à leur environnement légal, concurrentiel, etc. alors que l’individu n’a lui que très peu amélioré sa qualité de vie. Car le parallèle peut vite être fait entre une entreprise qui a comme but d’engranger des profits et de maximiser ses gains et les personnes privées qui cherchent à être heureuses et à maximiser leur bien-être.

Depuis la 1ère révolution industrielle jusque dans les années 1950 les avancées des deux mondes : économique et social, avançaient main dans la main et plus ou moins au même rythme, cependant depuis plus d’une cinquantaine d’année ce sont les entreprises qui ont pris le large laissant les individus faire du sur place, en effet il a été prouvé que le bonheur ressenti par un adulte dans les années 1950 n’était pas inférieur à celui d’un adulte des années 2000. Pourquoi alors, les entreprises, qui sont, je tiens à le signaler, gouvernées par ces mêmes individus-consommateurs, ont réussi à exploser leurs objectifs depuis la moitié du XXème siècle alors que ces même individus-consommateurs travaillant au succès de ces firmes, n’ont que très peu améliorer leur qualité de vie et leur bonheur ressenti ?

La réponse est certainement très complexe est ne sera pas résolue ici, cependant la question méritait d’être posée pour faire prendre conscience à mes lecteurs que si nous avons réussi à optimiser et maximiser des pans entiers de notre économie nous aurions pu faire de même avec nos vies privées en trouvant le moyen d’avoir plus de revenu, plus de temps libre et surtout de repenser en profondeur et constamment nos actions et notre mode de vie pour, à l’instar des entreprises, maximiser notre bonheur. Il faut casser cette illusion inconsciente que nous aurions plus que nos parents n’avaient, ordinateurs, internet, cuisines équipées et modernes, accès aux voyages bons marchés, etc., car nous omettons trop souvent de mettre dans la balance que nous avons aussi augmenté notre stress, la précarité de notre travail, la compétition accrue au niveau professionnel, les bouchons, la pollution, le manque de place qui nous pousse à vivre loin de notre lieu de travail pour conserver les mêmes nombres de mètres carrés, les scandales liés à notre malbouffe, les législations contraignantes, etc. Nous courrons après le temps et l’argent et nous épuisons, contrairement à nos parents qui se contentaient très probablement d’une vie plus calme et moins gourmande en gadgets. Les progrès accomplis depuis 60 ans sont annulés et dépassés par les inconvénients y relatifs.

Si nous avons probablement perdu cette course contre les entreprises c’est que nous étions trop préoccupés par les promesses de notre société qui nous garantissait qu’en travaillant plus nous pourrions accéder à un monde meilleur et vivre heureux à la retraite. Nous nous sommes fait leurrer car il semble évident que sacrifier nos vies d’adulte pour une vie de retraitée en or n’est pas la solution optimale ? Cette course a été perdue mais pas pour tout le monde. D’ailleurs nous pouvons dès à présent corriger le tir en se basant sur ce même monde économique et ses procédés pour en tirer des avantages dans nos vies privées.

Après cette longue introduction nous pouvons dès à présent utiliser ce que beaucoup d’entreprises appliquent déjà c’est le outsourcing. Externaliser certaines tâches dont nous n’avons pas l’envie de nous occuper, ou simplement pas le temps ni les capacités intrinsèques pour le faire. Vous pouvez avoir, et ce souvent gratuitement, un broker en assurance qui gérera pour vous toutes vos assurances, il vous fera les meilleures offres, reconduira vos contrats, réglera les sinistres, toute la paperasse, etc. Vous pouvez aussi acheter votre véhicule avec des marques, comme BMW, vous garantissant le rapatriement de votre voiture qu’importe son kilométrage. Lorsque vous achetez un produit ou un service choisissez avant tout votre fournisseur. Payez plus cher s’il prend en charge un vrai service après-vente ou qu’il peut vous apporter des services annexes qui vous seront très utiles. Penser au prix sans le confort d’utilisation et une grave erreur car c’est ce confort qui vous rendra heureux au quotidien et non pas ce petit bonheur éphémère d’avoir fait une affaire canon lors de votre achat.

Maintenant allons plus loin encore, avec des services cette fois payants. En effet si une entreprise fait appel à un call center pour assurer son service après-vente, tout le monde trouvera normal qu’elle paie son fournisseur en échange du service fourni, si l’entreprise fait appel à un fournisseur externe c’est probablement pour des raisons de coûts, de confort, de flexibilité, etc., alors pourquoi n’auriez-vous pas à votre tour votre propre standardiste qui réceptionnerait vos appels et prendrait vos rendez-vous ? - Parce que c’est cher et que vous ne pouvez pas vous le permettre ? Ne pensez-vous pas que pour une PME ce type de service n’est pas aussi cher et pourtant elle investira dedans car le coût reste inférieur aux bénéfices qu’elle en retirera. C’est exactement le même principe pour un ménage privé qui est une micro entreprise avec des obligations de fournir un travail à un employeur et de payer pour produit et services trouvé sur le marché. D’ailleurs bon nombre d’entre vous utilise déjà une femme de ménage. Pourquoi ? Par confort et/ou pour vous dégager du temps qui vous sera utiles pour : soit travailler plus, soit profiter davantage de la vie.

Une secrétaire particulière c’est le même principe, elle vous permet d’être plus libre et donc plus efficace dans votre travail ou votre vie privée. Et même pour un salarié il peut être utile d’avoir un mini back-office. Le coût est souvent négligeable en comparaison des biens faits que vous pouvez en retirer. En effet dans bons nombres d’emplois vous pourriez sous-traiter une partie de vos tâches (en accord avec votre employeur) en les donnant à faire directement à votre assistante privée, prise de rendez-vous, d’appels, élaboration de présentation, organisation de meeting,… vous seriez ainsi plus profitable à votre entreprise avec des possibilités de mieux négocier votre salaire et vos bonus.

Mais avant l’important est de connaitre votre revenu horaire. Combien gagnez-vous par heure de travail ? Que vous soyez indépendant ou salarié il faut faire se calcul stratégique, tout comme une entreprise vous vous devez de faire une compta analytique et savoir combien vous gagner par heure, mais aussi quelles sont vos dépenses et ce qu’elle représente en comparaison de votre salaire. Par exemple si vous êtes salariés et gagnez 96'000.- par an pour 40h de travail par semaine, en enlevant 5 semaines de congé et 10 jours fériés, vous tombez sur un salaire horaire effectif brut de 53.-. En enlevant les charges sociales et les impôts vous aurez dans les 32.- de pouvoir d’achat. Payer votre femme de ménage 25.-/h est donc rentable. Maintenant pour une standardiste d’un point de vue purement financier il ne faudrait pas qu’elle ne vous coute plus de 32.- charges incluses à moins que vous ne puissiez la déduire de vos impôts ce qui augmenterait votre marge de manœuvre. Maintenant à prix égal entre vos heures et son coût vous gagner en confort de travail et en efficacité car vous pourrez vous concentrez sur votre corps business et tenter ainsi d’augmenter vos revenus.

Je vous garantis qu’il est possible dès 30.- TTC de trouver des solutions pour une téléphoniste et pour des tâches basiques de secrétariat. Pour une assistante de direction le coût n’excède pas les 60.-/h. N’hésitez pas à me contacter pour que je puisse vous mettre en relation avec des entreprises qui sont spécialisées dans ce type de service, edouard.coste@outlook.com.

Alors pensez dès à présent à éviter de perdre votre temps dans des tâches subalternes que vous pourriez déléguées. Pensez votre vie comme si vous étiez un chef d’entreprise vendant les services d’une personne -VOUS!- et devant faire appel à d’autres partenaires pour l’aider à se développer et à être plus rentable.

Allons encore plus loin en ramenant à votre salaire horaire vos dépenses, comme la recherche d’erreur du type : pourquoi avez-vous des frais de 5.- sur une facture ?, ou la nécessité de retourner vous faire rembourser un article défectueux dans un magasin, etc. Si maintenant que vous connaissez ce que coûte votre temps, ici 53.-/h brut ou 32.-/h net après impôt et charges. Vous conviendrez qu’il vaudra mieux passer par le compte perte et profit, une perte nette de 15.- si par exemple il vous faut une bonne heure pour obtenir gain de cause en devant vous déplacer dans un magasin, argumenter patienter, etc…. il est donc préférable d’oublier cette somme à jamais et de rester concentré sur ce qui vous rapporte davantage, ici votre travail ou alors de profiter de votre temps libre qui est au moins aussi précieux que votre tarif horaire.

Je remercie encore ceux qui font circuler mes articles sur facebook ou dans d'autre réseaux sociaux. Continuez de participer à élargir mon lectorat, c'est très motivant pour moi et me donne l'envie de vous faire plaisir en écrivant de nouveaux articles. Si vous avez d'autres idées pour faire connaitre ce site merci de me le faire savoir.

En espérant que votre week-end soitmerveilleux !

Cordialement


Edouard Coste

Vous êtes libre de vous abonner à ma newsletter depuis la page d’accueil, laissez votre e-mail sous la rubrique « s’abonner » et confirmer à l’aide du lien s’affichant dans l’e-mail que vous recevrez. Par la suite à chaque article paru vous recevrez un e-mail avec un lien vous y conduisant. En moyenne les publications sont au nombre de trois par semaine.

Mots clés : maximiser sa vie, externaliser, outsourcer, assistant personnel.

Publié dans gagner du temps

Commenter cet article