Pourquoi devenir minimaliste ? Parce que !!!

Publié le par Edouard Coste

Pourquoi devenir minimaliste ? Parce que !!!

Depuis quatre mois que j’ai lancé ce blog j’ai constaté qu’il y avait deux types de lecteurs, ceux qui sont déjà sur la voie de la décroissance et trouvent dans ce blog un réconfort et du soutien dans leur démarche. Puis à l’autre extrême nous avons une large part de personnes trouvant le concept joli et intrigant, comme s'il s'agissait d'art, sans pour autant comprendre réellement ce qu’est le minimalisme ni son but. De nombreuses fois je me suis retrouvé à discuter de ce thème avec des interlocuteurs disant "oui" et "génial" à toutes mes idées et qui pourtant continuaient à défendre corps et âme leur vie actuelle remplie d’objets et de surmenage. Toute ces personnes ne me parlaient que du fait qu’elles n’ont pas de temps pour elles, encore moins pour tenter de faire « moins avec plus ». En fait pour elles tout ce que j’écris n’est que de la théorie inapplicable dans la réalité. Et pourtant nous sommes nombreux à y être parvenus. Bref j’ai eu beaucoup de personnes qui m’ont dit que l’idée de pouvoir vivre comme moi, libre, sans stress, détaché, était leur rêve mais qu’elles ne pouvaient imaginer vivre ainsi. Prétextant que d'avoir un appartement minimaliste serait triste et sans âme, que d’avoir du temps pour soit était mission impossible à cause de leur travail exigeant et de leur vie sociale active. Autant dire qu’elles n’avaient pas saisi le sens de mes articles qui donnent des techniques permettant d’optimiser travail et vie privée. Ou alors faisaient-elles semblant de ne pas comprendre ou pire éludaient-elles le sujet ?

J’ai fini par comprendre que ce dernier groupe était composé de septiques d’une part mais surtout de personnes se voilant la face sur leur propre existence. Il me fallait donc remettre de l’ordre et expliquer différemment pourquoi ce blog existe et pourquoi le minimalisme est utile.

Alors, dites-moi pourquoi devenir minimaliste ? La réponse est aussi simple que le sujet auquel elle s’attaque : POUR ETRE PLUS HEUREUX !!! Et oui dans leur grande majorité les minimalistes sont plus heureux que ceux qui ne le sont pas, c’est un fait. Et pour tous ceux qui pensent que leurs meubles, leurs objets et leurs souvenirs sont au contraire une partie intégrante de leur bonheur et bien ils se trompent allègrement, car effectivement les possessions rendent heureux, mais leur absence à le pouvoir de fournir un bonheur encore plus grand ! Idem pour le fait d’avoir moins d’interactions sociales mais de meilleure qualité.

En réalité pour apprécier le minimalisme et ces vertus il faut être bien dans sa tête, car pour apprécier le vide il ne faut pas en avoir peur. Pour apprécier d’être seul, encore faut-il s’aimer et aimer sa vie. Le fait d’accumuler des souvenirs, tout comme un nombre incalculables de copains et copines ne sert qu’à combler un vide intérieur. Les souvenirs, objets et un entourage trop présents ne sont, trop souvent, que des palliatifs à un manque profond de stabilité.

Or le minimalisme c’est apprendre à être heureux sans l’aide de béquilles ou de soutiens extérieurs. C’est savoir être satisfaire seul. Alors oui c’est un sacré challenge mais le degré de bonheur sera plus important à mesure que la dépendance aux autres et aux matériel s’amenuisera et que le bonheur sera basé sur d’autres valeurs. Comme celle de faire rentrer des objets dans sa vie pour ajouter une touche de bien-être et non plus pour combler un manque, ou celle d’avoir des amis présents dans sa vie pour construire des échanges enrichissants et non pas pour masquer une profonde solitude et éviter d'être seul. Enfin dernière valeur primordiale celle de s’aimer et d’être bien avec soi-même et son chemin de vie. Alors à toutes ces personnes qui me disent ne pas voir le temps de lire ou d’implémenter le minimalisme dans leur vie, je leur dirais de ne pas chercher d’excuses pour fuir une confrontation avec elles-mêmes, cette peur étant inconsciemment l'une des plus grandes de l’homme. Une telle démarche peut créer l'angoisse de devoir remettre les choses à plat et faire face à des problèmes sérieux d'orientation et de choix de vie... Or j’ai moi aussi éviter cette confrontation pendant des années et c’est fort de cette expérience que je ne peux que recommander d’essayer de dépasser nos craintes, car après la vie est nettement meilleure et le bonheur incomparablement plus fort !

Alors voilà à quoi sert le minimaliste : à devenir profondément heureux !

Je vous souhaite une excellente soirée !

Cordialement
Edouard Coste
FB : minimalisme.ch et Edouard Coste
Abonnez-vous à ma newsletter c’est gratuit et en plus ça me fait plaisir !

Petit clin d'oeil en passant !

Encore une pour le plaisir...

Quand on commence on ne peut plus s'arrêter!!!

Commenter cet article

mikegt86 19/01/2015 20:03

Le concept me plait, j'adore-Je savais que je devais fuir le matérialisme,voila qu'on me présente la solution:le minimalisme, pour retrouver un sens à ma vie.

Edouard Coste 20/01/2015 07:32

Oui cette philosophie apporte beaucoup de bien-etre et elle ne coute rien ou presque ! N hesitez pas a vous inscrire aux alertes prevenant d un nouvel article (2/mois).

Marie 28/02/2014 17:39

Bonjour, je découvre ce blog avec grand intérêt... En effet j'ai remarqué que beaucoup de gens étaient très réceptifs à la théorie du minimalisme (vivre avec moins, très bien!), mais étaient sur la défensive dès qu'on leur suggérait de s'y mettre. Dès qu'on touche au sujet des possessions des gens, ils se rebiffent, comme si leur intégrité corporelle était menacée. C'est pourquoi je préfère m'exprimer au travers d'un blog, les gens qui viennent sont intéressés par le concept et ne se sentent pas "agressés". Et j'essaie de moins parler de ce sujet avec ceux qui pourraient s'en offenser! On ne peut forcer personne, à chacun de tracer son chemin...