Vivre dans le présent, vivre au-delà du mental

Publié le par Edouard Coste

Maintenant ou jamais
Maintenant ou jamais

Vivre dans le présent est la chose la plus compliqué qu’il soit. Ne pas se référer au passé, ni anticiper l’avenir et le challenge le plus conséquent de tout ce qui a précédé jusqu’à présent dans ce blog. Et pourtant ceci parait évident et logique, mais personne ou presque n’est consciemment dans le présent. Nous pensons toujours au passé ou imaginons l’avenir. Nous regrettons constamment nos comportements passés, nous ruminons encore et encore ce qui a été, et ce qui ne peut plus être changé, au mieux arriverons nous à en tirer des leçons mais ce qui est fait ne pourra plus jamais être changé.


Si nous ne pensons pas à nos erreurs passées ou à ces moments d’extases révolues alors nous anticipons l’avenir, nous l’imaginons et nous vivons par anticipation. Alors oui il faut se projeter pour façonner son avenir. Cependant ces moments doivent être choisi consciemment dans notre espace-temps, une période de notre journée ou de notre semaine doit servir à cette visualisation, tout comme nous pourrions choisir délibérément d’analyser nos actions et nos événements révolus qui pourraient nous apporter un enseignement sur le comment aborder le présent et les prochains challenge du même acabit. En agissant ainsi vous serez malgré tout encré dans le présent. Vous sentirez en arrière-plan un fil vous rattachant à vos émotions présentes que vous soyez loin en arrière ou déjà parti quelques années en avant.

Car que révèle le présent ? Le présent et ce qui est dans l’instant, c’est une multitude de petites actions ou réactions qui s’égrènent la plus part du temps sans que vous n’y prêtiez attention et pourtant c’est dans l’Instant de vie présent que vous êtes votre moi profond, seul votre personnalité intrinsèque y a sa place. Votre égo ne peut quant à lui vivre que dans le passé ou dans des projections futures. Votre mental cesse d’exister lorsque vous vivez consciemment dans l’Instant. C’est la raison pour laquelle votre mental ne cesse de vous ramener dans des moments de nostalgie, de regrets ou d’espérance future, car votre mental n’existe que dans des temps révolus ou non encore réalisés. Le présent est le domicile de votre esprit et de votre âme. Alors comment faire pour vivre enfin dans ce présent ?

Il faut dans un premier temps comprendre ce qu’est le présent et ce qu’il peut vous apporter. Ceci vous motivera d’autant plus à ne pas laisser votre mental vous extraire de ce moment si précieux et utile. Le présent c’est le seul instant ou vous pouvez influer sur ce qui se passe dans votre vie. Parfois vous le ferez en prenant une décision ou en agissant, parfois, et c’est plus subtile, vous ne ferez qu’accepterez les évènements extérieurs comme étant des éléments bons pour vous et votre destinée. Car que vous le vouliez ou pas le présent c’est votre vie, et votre vie c’est la meilleure chose qui soit pour vous-même. Mieux si vous êtes dans le présent constamment vous remarquerez bien vite que ce « temps » ne vous procurera jamais de souffrance. En effet si vous fermez les yeux à l’instant même… vous prendrez conscience de votre respiration et de votre état de santé physique et mental, vous pourrez remarquer que, LA, dans l’instant vous n’avez aucune souffrance psychique, ni peine physique. Même les douleurs que vous pouvez ressentir lors d’une blessure ne sont jamais si traumatisante bien qu’inconfortable vous finissez toujours pas les accepter et votre corps s’y habitue et règle votre niveau de douleur sur un niveau acceptable. Pour l’avoir vécu je vous garantis que même une vertèbre cassée fini par se faire oublier si vous l’acceptez. La douleur subit dans de telle circonstance est le fait de se dire que nous aurions pu faire autrement pour éviter dans arriver dans cette situation extrême et / ou, nous anticipons les drames à venir qui nous font peur, peur de rester estropié, peur de ne plus retrouver sa vie confortable d’avant sans douleurs. Cet aspect des douleurs physiques peut être facilement ramené à celui des tourments psychologiques. En effet si vous respirez et vous réfugiez dans votre moi profond vous ne ressentirez aucune peine. C’est votre ego qui crée ces malaises en vous torturant au travers de faits passés ou en anticipant le pire pour les jours ou mois à venir. Mais dans l’instant vous ne serez jamais malheureux car votre essence même est inaliénable, inaltérable, votre Vous et bien plus forte que tout ce qui peut être possible d’andurer dans ce monde. Car vous ne pouvez en aucun cas tuer votre Etre profond et encore moins le torturer. Si vous êtes mal alors ne cherchez plus à analyser pourquoi mais tentez de revenir dans le présent. Qui y a-t-il de menaçant dans l’instant présent ? Rien vous le découvrirez rapidement.

La vie est faite sur mesure pour vous, pour que vous progressiez, pour que vous évoluiez, ne soyez pas jaloux de la vie des autres mais heureux de pouvoir profiter pleinement de la vôtre, et ce consciemment. Evidement qu’une personne riche et en bonne santé sera plus heureuse qu’une moins favorisée souffrant d’un handicap si les deux évoluent sur le même niveau de conscience. Cependant un personne pauvre consciente du présent et de ce qu’elle vit sera bien plus heureuse et à envier que celle se projetant dans un avenir illusoire et ne sachant pas qui elle est au quotidien ? Capturer le présent c’est éviter de laisser filer sa vie. Car il n’y a rien de pire que de vivre un moment inoubliable en y pensant au passé, avec bien souvent un air nostalgique. Si vous raconter votre soirée passée à vos amis et que vous la trouvé, tout comme eux, totalement dingue le jour d’après, sans avoir pris le temps d’apprécier tous ces moments pleinement lorsque vous étiez « physiquement » alors vous ne vivez que dans les films de votre propre existence, films dans lesquels vous n’êtes plus acteurs de votre destin mais spectateur de ce dernier. Vous vivez donc prisonnier de votre mental. Alors oui nous vivons tous ainsi et pourtant il est possible de vivre autrement. Il est possible de se dire que seul ce qui est LA, MAINTENANT, est valable et peu importe ce qui se passera demain et peu importe que vous créiez un passé potentiellement nostalgique ou plein d’erreur, l’important est de se coller à ce qui est palpable, à ce qui est tangible, à vous, à ceux qui sont avec vous dans ces instants de conscience du présent.

Le présent balaie tout, les maux du passé, les angoisses du futur, votre mental. Le présent c’est le minimalisme à l’état pur, c’est le fait de ne se préoccuper que de l’essentiel, de soi dans son environnement direct. Accepter de vivre connecté à la Vie perpétuellement, c’est accepter ce qui nous arrive et vivre ainsi c’est probablement la clé du bonheur, mais aussi très probablement la raison de notre vie, celle de pouvoir vivre en étant connecté à soi et à tout ce qui est, à notre univers, car dans le présent se cache notre vie, celles des autres, l’essence de l’Univers et pour les croyants Dieu. Voyez le présent comme un câble vous reliant à tout ce qui est essentiel. Votre respiration est le mousqueton vous reliant à ce câble. Car nous l’avons vu respirez c’est expulsez votre mental pour tomber dans votre moi profond et par la même occasion dans ce présent si important. Alors respirez et accrochez-vous bien fort à ce câble qui est tel une ligne de vie vous menant tout droit vers ce qui est le plus important dans la vie : la vérité et la paix intérieure.

Nous pourrions développer encore et encore ce qu’est ce présent et comment le vivre, mais ce serait compliquer la chose car dans la vie tout est et doit rester simple. Le minimalisme vous a apportez cette conviction. Le présent est stupéfiant de simplicité, il faut le vivre et ensuite vous laissez absorber par lui. Expérimentez et la meilleure façon d’y parvenir.

Bonne soirée !!!

Edouard Coste

Minimalisme.ch sur FB allez liker ma page j'adore ça ;)

Commenter cet article