J’ai testé la méthode Wim Hof : l’Homme de glace !

Publié le par Edouard Coste

Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)
Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)

Baignade en rivière eau 4°C puis dans le lac à 11°C et enfin peau de phoque torse nu ! Une première ;-)

Il y a longtemps que je n’ai pas écrit d’articles et je m’en excuse car il devient difficile de se renouveler après plus de 90 articles et je cherche à chaque fois à traiter d’un nouveau sujet et non pas à tourner autour du pot comme le fond bon nombre de blogueurs…

 

Ici j’ai une nouvelle occasion de revenir sur minimalisme.ch pour parler de mon expérience folle de la Wim Hof Method https://www.wimhofmethod.com/. En effet le week-end passé je suis allé faire un stage de 2 jours avec ma sœur Céline à Doussard au bord du lac d’Annecy. Notre instructeur était Sébastien Payet https://www.wimhofmethod.com/instructor/sebastienpayet que je vous recommande chaudement le jour où vous décider de franchir le pas.

 

Durant ces deux jours très intenses nous avons mis en application la méthode Wim Hof ce qui nous a permis de nous baigner chacun des deux jours dans l’eau de la rivière L’Ire à 4°C seulement ! Et franchement c’est vraiment un froid extrême pour le corps !

 

Nous allons voir ici comment ce déroule ce stage et surtout pourquoi il correspond à une démarche minimaliste lors de la conclusion.

 

Revenons sur le déroulement de ce stage. Arrivé chez notre instructeur et après un long debrief sur le fonctionnement de notre corps dans des conditions de froid extrême nous avons abordé le but de cette méthode :

 

pouvoir partir consciemment dans son subconscient afin de le reprogrammer pour mieux appréhender des moments de stress intenses comme ici les grands froids.

 

Par la suite un second objectif est de pouvoir transposer dans d’autres domaines de la vie cette expérience comme la gestion du stress en situation de danger ou de réussir à mieux se concentrer sur un grand objectif. Nous avons entre autres appris à mettre en place des boucles de pensées positives à la place de boucles de pensées négatives. Enfin à terme et avec de l’entrainement,

 

la méthode Wim Hof est censée nous permettre de pouvoir faire fonctionner notre système immunitaire sur commande et d’une manière plus efficiente.

 

Je vous laisse regarder ce reportage qui vous expliquera plus en détails les bienfaits que peut avoir la méthode https://www.youtube.com/watch?v=VaMjhwFE1Zw. Je tiens à signaler que notre instructeur à lui-même constaté des effets très positifs sur sa propre santé mais aussi sur certains de ses élèves ayant continués à pratiquer régulièrement après son stage de 2 jours.

 

Passons à la pratique maintenant. Les exercices sont basés sur une respiration cherchant la saturation d’oxygène, mais qui alterne aussi avec des passages de saturation en CO2. Avec ma sœur nous avons donc dû faire des cycles d’hyperventilation se terminant par des apnées « poumons vides » enchainées directement sur des apnées « poumons pleins » et ainsi de suite durant 5 cycles complets.

 

Ici autant dire qu’on alterne des moments intenses au niveau musculaires, comme nous pourrions le vivre lors d’un effort sportif, avec des moments où l’on plane totalement comme durant une méditation profonde.

 

Dans les faits cette pratique agit aussi sur son moi-profond puisqu’elle permet d’être encré dans le présent et donc de faire voler en éclat rapidement notre mental dans le but de laisser s’exprimer notre subconscient. Effet de plénitude assuré ! Puis nous avons appris comment pratiquer une autre respiration en position assise cette fois qui permet de dégager de l’énergie sur commande dans le corps. Là aussi il serait complexe d’expliquer comment se pratique cet exercice dans cet article. En effet rien ne vaut une expérience en live. Mais sachez que ça fonctionne et que l’on sent son énergie vitale circuler même faiblement.

Une fois fait, nous sommes allés nous baigner pour tester les résultats. Nous étions concentrés avant de rentrer dans l’eau afin de ne pas partir dans des réflexes de panique corporelle qui déclenchent des spasmes lorsque le corps est immergé dans de l’eau glacée. Autant dire que vous sentez clairement la douleur et qu’on ne rentre pas dans cette eau comme dans un bon bain chaud ! Au contraire les sensations sont une douleur intense mais que l’on maitrise pour finir par passer un stade où nous ne sentons presque plus ce froid qui poignarde tous vos membres. Après avoir fait 3 passages lors du premier jour nous en avons refait 3 le lendemain avec des progrès significatifs puisque nous avons réussi par discuter calmement durant la baignade. Mieux nous avons éprouvé du plaisir à être dans cette belle rivière très hostile.

 

Nous avons même fini par déclencher assez d’adrénaline pour être brulant de l’intérieur. Sensation forte garantie !

 

Une fois cette expérience passée nous avons pu approfondir d’autres aspects avec Sébastien qui est praticien agréé en hypnose. Nous avons pu entrouvrir l’expérience de l’autohypnose, domaine passionnant et enrichissant.

 

Pour ma part j’ai visé à recentrer ma vie pour y apporter plus de calme et je dois dire que 5 jours après cette expérience je n’ai jamais été aussi zen de toute ma vie !

 

Ainsi l’expérience est plus que concluante car depuis dimanche passé j’ai continué à pratiquer et j’ai pu entrer dans un bain d’eau gelée à 9°C pendant quelques minutes. Puis mardi je suis allé me baigner dans le lac Léman à Lutry dans une eau à 11°C et le lendemain à Rolle toujours dans une eau à 11°C. J’ai vraiment pu prendre du plaisir dans chacune de ces 2 baignades et les bienfaits qui ont suivi se ressentent longtemps après être sorti de l’eau. Enfin aujourd’hui je suis allé faire 800m2 de dénivelé en peau de phoque torse nu. Il faisait 14°C avec du soleil, cependant à l’ombre il faisait frais. Je n’ai eu aucun mal à faire mes 2 montées et 2 descentes, vu qu’il faisait encore trop chaud pour moi j’ai pu me coucher sur la neige quelques minutes et me frotter le corps avec de la neige sans souffrance.

 

La technique fonctionne bien et les plaisirs que l’on en retire son bien réels !

 

De plus elle ouvre de nouveau horizon car il m’est possible de commencer ma saison de nage plus tôt et je sais que cet hiver je serai plus performant et plus zen lors de mes randonnées en montagne dans des conditions météo difficiles.

 

Avant de finir je vais vous dévoiler pourquoi cette pratique est minimaliste dans son approche ? Tout simplement parce qu’un des bienfaits qui découle de cette pratique est que les cycles de respiration profonde permettent de débrancher le mental et de vous amener dans un état méditatif très rapidement, c’est-à-dire dans un état dans lequel votre ego disparait pour laisser place à votre moi-profond. Ainsi à la suite de ces respirations on finit par méditer sans le vouloir. De plus il est facile pour ceux qui le souhaitent d’enchainer sur une méditation classique en étant directement connecté à son moi-profond. Cette méthode Wim Hof est donc un super raccourci pour parvenir à éprouver en quelques séances les bienfaits de la méditation sans devoir pratiquer de nombreuses années seul chez soi.

 

Donc n’hésitez pas à investir sur vous en vous offrant ce cadeau ! Cette expérience en vaut vraiment la peine ! Vous aurez ainsi un mental en béton !

Méthode Wim Hof
Wim Hof

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Edouard Coste

FB : Edouard Coste blogueur - minimalisme.ch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article